Tournage © D. Betzinger
L’Algorithme de Monte-Carlo © Emilie Noblet
Fais le mort © William Laboury - FEMIS
 
  • Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

De ceux qui vivent les tournages

 

Envisager le tournage uniquement sous son aspect théorique reviendrait à passer à côté de l'essentiel. Comme tout art, le cinéma est d'abord profondément humain.

Derrière ceux qui crèvent l'écran, derrière les intentions intimes d'un réalisateur, se cache une myriade d'anonymes sans qui faire un film serait bien impossible. Et tous ceux du cinéma le diront: au-delà des spécialités et savoir-faire de chacun, tout est basés sur les rapports humains.

© BAT ACA - Glenn HandleyDifficile en effet de bâtir un chef-d'œuvre quand règne sur l'équipe une humeur exécrable. C'est qu'un tournage est un monde à part, où l'univers du film en création prime sur la réalité extérieure. Ceux qui entrent dans ce microcosme s'engagent dans une aventure collective intense, une parenthèse dans leur vie les obligeant à mettre leur entre parenthèses. L'équipe constituée est comme un train: le réalisateur en est la locomotive, les techniciens, des wagons tous différents et pourtant solidaires, suivant un seul et même rail, le film à construire.
Dans cette troupe à la hiérarchie quasi militaire, chacun doit respecter et connaître le travail de l'autre, mais aussi partager avec lui une intimité quelque peu étrange dans un cadre professionnel.

Au-delà de quelques mois de vie commune, les professionnels du cinéma partagent un même état d'esprit, des codes de langage et une réelle passion de leur métier. Pour certains, c'est même de fascination dont il faut parler. Tous ont aussi en commun la complexité du statut d'intermittent. Complexité administrative, mais difficulté quotidienne surtout: leur vie, décalée, alterne périodes de travail intenses et phases de relâchement total. S'ils ne connaissent pas la routine, ils affrontent souvent l'angoisse de ne rien voir venir.

"Aventure un peu bohème", "colonie de vacances", "effervescence passionnelle", "récréation incroyable" ou "Légo grandeur nature", les techniciens ne manquent pas d'images pour tenter d'expliquer ce que représente un tournage, période de vie accélérée à la synergie si particulière. Pour tous, travailler "dans le cinéma", c'est un mode de vie. Un sacerdoce.

En somme, la bonne entente d'une équipe, malgré ou grâce à tous ces facteurs, est tout aussi importante pour la qualité d'un film que la technique ou la solidité du scénario.
Il est temps, maintenant que cette base est posée, de se pencher plus particulièrement sur le travail de chacun. Les chapitres de cette section sont consacrés à la présentation de tous les corps de métiers constituant la grande équipe du tournage, dont ils détaillent les rôles et les missions. Dans un souci de logique et de cohérence, l'ordre chronologique du tournage demeure notre fil conducteur.

Réalisés grâce à l'aimable participation de professionnels de chaque secteur, ces portraits de techniciens sont avant tout l'écho de leurs expériences personnelles. Ils tentent néanmoins d'approcher au plus près la réalité de chaque profession. Il est à noter que l'ordre d'apparition des chapitres ne correspond pas à leur ordre d'intervention sur le tournage, car ils interagissent sans cesse les uns avec les autres. Il est à noter surtout que l'absence d'un seul membre handicape la marche de l'équipe entière: le travail de chacun est indispensable.



Organigramme d'une équipe de tournage


Organigramme tournage